La COP21 et les déchets

Publié le par siom-de-la-machine

Le site Ma COP21 décline les enjeux liés au changement climatique. Parmi ceux-ci, les déchets bien sûr.

Petit extrait :

Le secteur des déchets représente 3% des émissions de gaz à effet de serre en France. Des gestes simples permettent à chacun d’en réduire la quantité.

Un déchet est un bien de consommation, qui a été utilisé puis jeté. Tout bien de consommation est produit à partir de matières premières qu’il faut extraire, transformer puis transporter.

Cela émet des gaz à effet de serre en quantités importantes. Un déchet doit ensuite être collecté, transporté (parfois plusieurs fois), et valorisé ou éliminé via différents traitements. Tout déchet produit est donc émetteur de gaz à effet de serre, quel que soit son devenir, ne serait-ce que par sa collecte et son transport. Par ailleurs les différents traitements des déchets existants sont tous générateurs de gaz à effet de serre, certains le sont plus que d’autres.

Le meilleur déchet reste donc toujours celui que l’on ne produit pas !

L’incinération rejette chaque année l’équivalent des émissions de CO2 de 2,3 millions de voitures par an. Elle gaspille entre autre des ressources naturelles dont l’extraction et la transformation sont elles-mêmes émettrices de CO2. Le meilleur moyen de réduire ces émissions est la prévention. Autrement dit : réduire sa consommation de déchets, par un changement des modes de consommation (choix des biens de consommations sans emballage), et un allongement de la durée de vie des produits (sacs réutilisables, réparation) qui mettront donc plus de temps à devenir des déchets. Lorsque les déchets ne sont pas évitables, mieux vaut privilégier les matériaux recyclables (le métal et le verre sont recyclables à l’infini), et les trier correctement pour leur donner une nouvelle vie.

La COP21 et les déchets

Commenter cet article